Une année est un cycle qui symboliquement répond au mouvement toujours recommencé de la vie. Sur le plan collectif, comme sur le plan personnel.

Il y a un ordre, une mesure : un début: une graine, puis un developpement et un épanouissement: un germe, une fleur, une fin: dans la fleur qui se fane la future semence.

                                                                                   pissenlit avt ap

En numérologie, les nombres sont un ensemble de vibrations qui portent chacun une énergie correspondant à un moment de ce cycle.

Premiers pas :

1 : La graine qui enferme toute la puissance créative à venir, toutes les promesses et les dons. Mais c'est encore à l'état non indifférencié. c'est le nombre de l'impulsion, de la jeunesse, de l'inexpérience aussi. On le rapproche souvent du signe du bélier et de l'élément feu. c'est ce qui est devant, qui avance avec fougue et passion. Il se sent seul au monde, mais sait que beaucoup vont le suivre. 

2 : Le germe fécond, le sens de l'incarnation des promesse et des dons. Ce n'est plus en UN, c'est différencié et séparé pour continuer à croître comme le font les cellules d'un corps qui grandit. Et voilà les doutes et les contradictions qui apparaissent, mais aussi l'autre et la relation que l'on peut avoir quand on est 2. On le rapproche du principe féminin qui engendre, de l'eau et de la lune.

3 : la création se différencie de l'énergie qui l'a mise au monde, pour devenir à son tour et exister. Ici nous voici sur un premier pallier. c'est un peu un premier achèvement : on sort de la dualité pour retrouver un sentiment d'unité ou plutôt, un seul sens : vers l'avant, vers la créativité qui maintenant cherche à s'épanouir. Pour cela on apprend, on communique, on participe, on s'ouvre... pas le temps de rester sur des doutes, des hésitations, tout est beau, attirant, joyeux...Léger. c'est le printemps, avec son éclosion de fleurs, le soleil et la pluie en même temps!

(à suivre)